Actualité

1500 citoyens mobilisés, 20 tonnes de déchets collectées !

.

Retour sur les premières journées Forêt Belle du 22, 23 et 24 mars.

Voici la première action d’envergure dans le cadre de la charte « Propreté forêt et lisière » initiée par Pascal GOUHOURY, président du SMICTOM et du Pays de Fontainebleau. Le SMICTOM de la Région de Fontainebleau était le coordinateur de cette grande action citoyenne : 35 actions de ramassage sur 25 communes, plus de 1 500 participants et 20 tonnes de déchets collectées !!!

Tous les acteurs étaient mobilisés pour ce grand week-end de sensibilisation : le Lions Club de Fontainebleau, Défi 77 pour l’environnement, la communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau, la communauté de communes Moret Seine et Loing, l’Office National des Forêts, le Département de Seine-et-Marne, les Amis de la Forêt de Fontainebleau et le SMITOM-LOMBRIC.

 

Action curative

Les déchets ont été triés lors du ramassage et ont pu être collectés par le SMICTOM avec le soutien de Véolia Propreté et la société Kutler qui se sont engagés dans cette démarche. Les déchets ont ainsi été correctement valorisés et recyclés !

 

Action de sensibilisation

« Il est important de donner l’opportunité aux citoyens d’agir et de s’unir face aux problèmes des déchets dans la nature » explique Pascal GOUHOURY. Cette forte mobilisation permet de mettre en avant les bons comportements. Il s’agit aussi de pointer du doigt les comportements répréhensibles. Parce que jeter un déchet par terre, par la fenêtre de sa voiture ou dans la forêt est condamnable. C’est une source de pollution, cela dégrade l’environnement et entraine la mort de petits animaux… Épargnons notre belle Terre !

 

Toutes les solutions pour éliminer proprement vos déchets sont à retrouver sur notre site internet ou sur notre page facebook

 

Et enfin, voici un message de Sylvestre aux pollueurs : quand vous avez toutes les informations, vous n’avez plus d’excuses !

Afficher le mot du Président

Mot du Président

En 2019, notre préoccupation sera la protection de notre environnement à travers notamment la lutte contre les dépôts sauvages qui devra rendre à notre territoire toute la beauté qu’il mérite.

Notre beau territoire est un écrin de nature. La forêt, nos villages et leurs lisières doivent être préservés.
Nous devons prendre la mesure de ce véritable fléau des déchets dans la nature et aux dégradations causées à notre cadre de vie et à la biodiversité.
Cette démarche a été initiée par la Communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau que je préside, un engagement de nombreux acteurs locaux est ainsi né à travers la signature de la charte « Propreté en forêt et lisière ». J’ai ensuite souhaité que cet engagement s’étende à l’ensemble du territoire du SMICTOM : campagne de prévention des dépôts sauvages, renforcement des actions répressives, opérations citoyennes de ramassage de grande ampleur et soutien pour la collecte des déchets auprès de l’ONF et des communes.
C’est en mobilisant l’ensemble des acteurs de notre territoire que les effets de nos actions seront visibles sur le long terme. Cette belle synergie est au service de tous.

En nous questionnant sur l’héritage que nous voulons laisser aux générations futures, la gestion durable et responsable des déchets doit être notre priorité.

Pascal GOUHOURY
Président du SMICTOM de la Région de Fontainebleau

Afficher le communiqué de presse campagne de communication Forêt Belle

Communiqué de presse
campagne de communication Forêt Belle

Le SMICTOM engagé dans la lutte contre les dépôts sauvages
La campagne de communication est lancée !

Tout a commencé par la signature de la charte « Propreté forêt et lisière» initiée par le Pays de Fontainebleau en juillet 2018.
C’est ensuite tout naturellement que le SMICTOM a souhaité étendre son engagement dans la lutte contre les dépôts sauvages à l’ensemble de son territoire. Cette charte comporte plusieurs axes de travail : la prévention, la communication, le repérage, la collecte des déchets, la lutte contre les infractions et la répression envers les contrevenants. La campagne de communication, pilotée par le SMICTOM, doit accompagner l’objectif de la charte qui est de réduire de façon significative la quantité de déchets jetés dans la nature.
Il a été dégagé quatre publics autant concernés par ce fléau : les usagers de la forêt, les bricoleurs du week-end, les artisans du BTP et les automobilistes de passage. Au sein de ces quatre publics, il y a plusieurs profils, des personnes qui sont déjà sensibles et ceux qui sont
encore « indélicats ».
Il s’agit de féliciter et honorer les personnes les plus vertueuses, celles qui respectent la nature et les hommes, ramassent leurs déchets et les déchets des autres. Pour les « indélicats », il faut d’abord de la pédagogie pour les informer des bonnes pratiques et des solutions qu’ils ont à leur disposition (car il y a toujours une solution plus vertueuse que de jeter ses déchets dans la nature). Mais dans le même temps, il faut leur rappeler
que leurs gestes « déplacés » sont dommageables pour les hommes et l’environnement, ce qui doit impliquer un système répressif efficace et dissuasif. Vous découvrirez au fil des mois tous ces messages transmis par notre porte-parole, Sylvestre, l’esprit de la forêt…

Lien vers la page charte de la CAPF

L’esprit de la forêt guette les malfaisants.
Ne vous en faites pas les enfants, l’esprit
de la forêt ne s’attaque qu’aux méchants !

Mon village, c’est un peu comme chez
moi…
Qu’en penses-tu Sylvestre ?

Comme le dit si bien Sylvestre : « N’oubliez
pas, vous êtes responsables de vos déchets
de chantier ! »

Une forêt sans déchets, c’est possible !
Et toi Sylvestre, tu trouves ça difficile ?

Dans les bois, les animaux ne salissent
pas mais les hommes oui.
Nous vous prions de vous comporter
comme des animaux !
C’est une bonne remarque, n’est-ce pas
Sylvestre ?

Afficher les communiqués de presse de l’ONF sur les dépôts sauvages

Afficher la revue de presse

La République de Seine et Marne 25 mars 2019

 

La République de Seine et Marne 11 mars 2019

 

La République de Seine et Marne 18 Février 2019